Dernières nouvelles

 

                             

 

Albert Hagenaars est né en 1955 dans la ville frontalière de Bergen op Zoom et a commencé ses activités culturelles en tant qu’artiste plasticien et galeriste.
En 1980, il choisit la littérature. Ses premiers travaux ont été publiés dans des magazines, entre autres: De Tweede Ronde, Literair Akkoord, Maatstaf et Raster. Certains recueils ont été publiés dans leur intégralité dans une autre langue : anglais, français, indonésien et roumain, et des poèmes individuels également en allemand, polonais et espagnol.
 
En plus de poèmes, de prose et de traductions, il compile des critiques de littérature, des livres de voyage et des arts visuels modernes pour NBD Biblion (depuis 1982). Il a également travaillé pendant de nombreuses années comme critique de poésie pour le quotidien De Haagsche Courant.
 
Des compositeurs tels que Wim van den Boom, Dirk Stromberg et Jan Walraven ont mis en musique des poèmes d’Albert Hagenaars, dont certains ont été publiés sur CD.
 
Il entreprend de nombreux voyages, notamment à travers les États-Unis, l’Amérique latine et surtout l’Extrême-Orient. Il vit une partie de l’année en Indonésie, pays natal de sa femme Siti Wahyuningsih, avec qui il traduit chaque mois des poèmes néerlandais en indonésien et les met sur le site Suara suara dari utara. C’est en partie pour cette raison que ses thèmes principaux sont : les voyages et les relations interculturelles.
 
En 2023 a été publié 'Schatplicht', une anthologie de son œuvre littéraire basée sur des extraits de livres, des œuvres inédites telles que des pages de journaux intimes et des récits de voyage, des listes de synthèse et de nombreuses photographies.



QUELQUES CRITIQUES          QUELQUES POEMES