MOTTO'S

En ces villes terrifies
De fęte rouge et de nocturne effroi,
Pour te grandir et te maagnifier,
Mon âme, enferme-toi.

Emile Verhaeren - Les visages de la vie.
Motto bij de afdeling ‘Decors’.

 

J’ai besoin de l’ennui d’une petite ville
pour exprimer l’angoisse, l’échec de la vie.
Ici on le voit partout, tout le temps et
pour survivre il faut tout faire pour l’oublier.

Elisabeth Bonvarlet – Correspondances
Motto bij de afdeling ‘Parijs’.

 

Gij moet U niet meer laven;
Gij zijt aan walg gelescht.

Karel van de Woestijne – De modderen man.
Motto bij de afdeling ‘Nocturnes’.

 

 

Index  index